Comment survivre à un road trip d’une semaine en Islande

Sans briser son couple, accessoirement.

En juin 2015, j’ai réalisé deux rêves d’un coup : visiter l’Islande et faire un road trip. Deux combinaisons qui demandent pas mal d’organisation (mais pas trop, c’est nul les vacances millimétrées) pour que tout se passe bien.

Voici un résumé de cette semaine incroyable avec quelques tips pour ne pas mourir !

Pré requis

La seule chose qu’il vous faut pour aller en Islande est bien entendu le permis de conduire sauf si vous êtes un fou et que vous voulez le faire en vélo (on en a vu plein !).

La durée du séjour

Vous lirez partout sur internet qu’un tour de l’Islande doit durer minimum quinze jours, voir un mois. Ces gens sont bien gentils, mais primo, on ne peut pas tous prendre un mois de vacances et secundo, le budget devient conséquent. Nous avons décidé de faire le tour de l’île en huit jours, voyage inclut, et à aucun moment nous avons eu l’impression d’être pressés par le temps.

Quand partir

L’Islande est radicalement différente entre l’été et l’hiver et le choix de la date de départ doit être bien calculé. Même s’il ne fait pas -8000°C, partir en hiver ou tout simplement en dehors de l’été est assez particulier, car… il ne fait jamais jour et certaines routes sont fermées ainsi que certains lieux touristiques, vous pourrez, par contre, admirer les magnifiques aurores boréales !
Qui dit nuit constante en hiver, dit journées infinies en été. C’est justement pour ces journées interminables que nous sommes partis au solstice (le 21 juin donc ¯\_(ツ)_/¯). La météo est douce et on se fait rapidement au soleil de minuit.

Photo d'un homme lambda qui profite du soleil de minuit et du climat doux de l'été.
Photo d’un homme lambda qui profite du soleil de minuit et du climat doux de l’été.
L’avion

Processed with VSCOcam with c1 preset

Vous aurez le choix entre Icelandair, la compagnie nationale et WOW Air, une compagnie low cost islandaise. Nous avons choisi sur cette dernière, car les billets ne sont vraiment pas chers : environ 260€ par personne A/R. Tout s’est passé parfaitement et l’avion était tout neuf (Un A321 de moins d’un an). Je vous recommande donc chaudement cette compagnie, rien que pour son avion peint tout en violet !

Le logement/véhicule

J’ai regroupé ces deux catégories, car comme vous l’aurez deviné, nous avons dormi dans notre carrosse.

Notre superbe Campervan Nissan NV200
Notre superbe Campervan Nissan NV200

Après avoir comparé plusieurs possibilités, notre choix s’est porté sur un « Campervan » : un mélange entre une mini camionnette et un camping-car, parfait pour un couple, full équipé avec un vrai lit, des duvets, des oreillers, des plaids, une table, des chaises, un réchaud à gaz, des couverts et cerise sur le gâteau, le wifi illimité grâce à un modem 4G ! Nous nous sommes tournés vers campervaniceland.com pour un budget d’environ 1500€ avec les assurances aux max. C’est à mon avis, le meilleur rapport qualité/prix pour visiter l’Islande, mais vous pouvez aussi louer une voiture normale et dormir dans une tente.

IMG_7780
Niveau de calitude au maximum

La route circulaire 1 est parsemée de campings et chaque village a le sien. Pour environ 6€ par personne vous pourrez garer votre véhicule, utiliser les sanitaires, accéder aux parties communes si jamais il pleut ou que vous ne voulez pas manger dehors et parfois profiter du wifi (mais on s’en fou vu qu’on est full équipés).

Qu’est ce qu’on met dans la valise ?

Comme dit plus haut, le climat en été est doux, mais assez traître, on passe d’un temps gris pluvieux dégueulasse à un ciel bleu de fou en quelques minutes.

DSCF2890
Vik vers 8h30
DSCF2892
30 minutes et 5km plus loin

Les températures allant de 5 à 20 degrés il faut un choix de vêtements éclectique. Le combo coupe-vent et polaire s’est révélé super efficace ici; rajoutez à ça un gros pull, une écharpe, des pantalons, un legging pour dormir, un masque de sommeil, un short, maillot de bain (obligatoire !!! J’y reviendrais plus tard), une paire de chaussures de marche, plus une ou deux autres paires de baskets et bien entendu des lunettes de soleil, car n’oubliez pas que le soleil ne se couche jamais ! Pensez à prendre des médicaments divers, car vous n’aurez pas de pharmacie sous la main tous les jours et le gel hydroalcoolique sera votre ami. N’hésitez pas à dévaliser Décathlon où vous trouverez votre bonheur.

Photo ! Photo !

L’autre partie importante du matériel à emporter est bien entendu l’appareil photo ou plutôt les appareils photo. Avec Mathilde en tout nous avons pris 7 appareils !

Il n'y en a jamais trop !
Il n’y en a jamais trop !

Nos Fujifilm X-E1 et X100 pour les « belles » photos. Pour ma part j’avais mes vieilles optiques Canon FD 17, 24, 35 et 50mm.

DSCF3102
Eau très bleue et très chaude

Deux Olympus Mju-1 avec de la Portra 160 pour des photos plus instantanées et pour changer un peu de l’iPhone de temps en temps.

img200
À toute allure sur l’autoroute du délire

Un jetable waterproof pour profiter des piscines et parce que la GoPro c’est trop surfait.

Le jetable permet de vérifier le principe de réfraction
Le jetable permet de vérifier le principe de réfraction de l’eau

Un vieux Lomo Lubitel 2 avec de la magnifique Velvia 50.

Boom !
Pas mal pour un appareil à 20€

Et enfin l’incontournable Fuji Instax Wide.

Moi face à la vie
Moi face à la vie

Certes, cela fait beaucoup de matériel à trimbaler, mais vous pouvez facilement en laisser une partie dans la voiture lorsque vous vous baladerez et on a jamais trop d’appareils photo ! Merde !

Maintenant que vous êtes prêts et dans les starting-blocks, nous verrons dans un prochain article le déroulé de notre voyage de juin 2015.

PS Tous les conseils que je vous donne sont bien sûr totalement subjectifs et n’ont pas vocation à remplacer un vrai guide de voyage !

9 pensées sur “Comment survivre à un road trip d’une semaine en Islande”

  1. Merci pour cet article fort intéressant ! J’aimerai toutefois voir la photo ou tu portes un legging pour dormir. Je pense que ça vaut de l’or !

    Au plaisir de te re-croiser (au pays du vélo peut-être !)

  2. C’est toujours bon à lire les récits de Road trip en Islande.
    Un truc : en hiver il ne fait pas nuit tout le temps. loin de là.
    Et puis c’est booooooo avec cette lumière rasante qui va bien avec les 6 appareils photos.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *